Zoom sur le métier de Conducteur de Travaux dans le secteur des Télécoms

Métier de terrain mais aussi de bureau, le Conducteur de Travaux est essentiel à tout chantier. En véritable chef d’orchestre, il s’assure du bon déroulé des travaux, de la simple phase projet à sa livraison : recrutement, sécurité, planning, budget… Ses problématiques sont nombreuses, et ses responsabilités lourdes. Zoom sur le métier de Conducteur de Travaux dans le secteur des télécoms.

Le chef d’orchestre du chantier

Le Conducteur de Travaux est un acteur indispensable sur un chantier. Présent en amont, pendant, et après sa réalisation, c’est-à-dire à sa livraison, il est responsable du chantier de construction et l’organise ainsi dans son intégralité. C’est lui qui est chargé du recrutement des différents corps d’État, de la direction des sous-traitants, de la planification des différentes étapes du chantier et de la validation et envoi des factures. Il veille également au bon respect des règles sanitaires et de sécurité, du budget et des délais. Au quotidien, le Conducteur de Travaux fait en sorte d’éviter les conflits entre les prestataires et, selon les projets, il peut aussi parfois avoir une vision sur les stocks et matériels utilisés.

Le Conducteur de Travaux coordonne ainsi tous les acteurs présents sur le projet et s’assure que le chantier se déroule donc sans encombre et sans retard. Sa responsabilité est lourde, et son rôle, clé, puisqu’il est dans la plupart des cas le seul à exercer cette fonction sur un chantier s’il n’est pas aidé d’un assistant Conducteur de Travaux. Référent principal, il est ainsi en contact régulier et direct avec le Client ou Maître d’Ouvrage ainsi que le Chef de Chantier et les fournisseurs.

Un professionnel de terrain… et de bureau

Le métier de Conducteur de Travaux est pluriel. Il s’agit en effet d’un professionnel de terrain… et de bureau. Bien qu’essentiel sur place, il passe tout de même la moitié de son temps en réunion et derrière des écrans pour vérifier que tout se déroule sans accroc. Au-delà d’une myriade de tableurs Excel, il est généralement souvent amené à travailler sur des logiciels de cartographie comme le SIG, afin de, par exemple, vérifier que la fibre passe au bon endroit.

Le salaire d’un Conducteur de Travaux varie entre 3 000 € à 5 000 € mensuels brut selon le profil et l’ancienneté. Pour accéder au métier de Conducteur de Travaux, la plupart passe par un Master en télécommunication en université ou bien en École d’Ingénieur.

Mais aux études s’ajoutent des qualités indispensables… et pas seulement techniques.

“Lorsque je recrute des Conducteurs de Travaux en Télécoms, au-delà du CV, je suis également attentif au savoir-être des candidats. Plus que les connaissances terrain, les compétences personnelles et le bon relationnel sont primordiaux puisqu’ils vont devoir valider ou non le travail des sous-traitants, échanger avec le Client mais aussi, parfois, rassurer les riverains et les collectivités sur le travail mené…”

Gus, Business Manager MALBAN CONSEIL